Louis Carrier



À la découverte des astéroïdes

Cette conférence se divise en trois volets. D’abord, la découverte de cette classe d'objets célestes. Nous verrons comment le passage du géocentrisme à l'héliocentrisme a permis de lancer cette quête d'un astre qu'on soupçonnait occuper l'immense zone située entre les orbites de mars et de Jupiter. Il sera aussi question du baron Von Zach qui, à la fin du XVIIIe siècle, a notamment organisé le tout premier congrès international d'astronomie à Gotha, créé la première publication astronomique internationale mensuelle, les Monatliche Correspondenz. Tout ceci pour en arriver à la nuit du 31 décembre 1800 où Piazzi en Sicile découvrit l'astéroïde Cérès aujourd'hui reclassé en planète naine.
Le deuxième volet portera sur la description physique de ces astres. Avec un logiciel qu’il a lui-même conçu, il montrera la ceinture d'astéroïdes animée et en 3D où les positions orbitales sont calculées à partir des éléments képlériens publiés par l'observatoire Lowell. Finalement, il montrera comment les amateurs peuvent observer les astéroïdes visuellement, les photographier et même chronométrer la durée de l'assombrissement qu'ils provoquent quand ils occultent des étoiles.




Biographie




Louis Carrier a commencé à faire de l'astronomie à Lévis à l’époque de la conquête de la Lune, mais sa carrière d'amateur débuta au Collège de Lévis dans les années 70. Au secondaire, il a été membre de l'Astro-Club du Collège de Lévis où il a participé à l'élaboration de l'observatoire de Saint-Nérée, connue aujourd'hui sous le nom d'Observatoire Alphonse-Tardif. Il a été moniteur d'astronomie pour les camps des Jeunes écologistes à Saint-Nérée. Une de ses photos de NGC-2000 prise avec la caméra Schmidt de l'observatoire se retrouve dans le livre Devenez astronome amateur de Jean Vallières.
Louis Carrier a une double formation en navigation (Institut maritime du Québec) et en physique (Université Laval). Il développe des logiciels d'éphémérides astronomiques depuis 1977 et il continue de pratiquer ce très beau hobby à Saint-Georges en Beauce où il est membre du club local. Il donne des conférences dans divers clubs de la grande région de Québec sur des sujets touchant surtout les techniques en astronomie.








 

Nous joindre

Adresse courriel : [email protected]

Facebook